Actualités & Presse

Filtrer par année:

A new therapeutic approach for type 1 diabetes: Rationale for GNbAC1, an anti‐HERV‐W‐Env monoclonal antibody

François Curtin MD, Corinne Bernard PhD, Sandrine Levet PhD, Hervé Perron PhD, Hervé Porchet MD, Julie Médina PhD, Sam Malpass MSc, David Lloyd PhD, Richard Simpson DM

 

HERV-W-Env involvement in human T1D pathogenesis

S. Levet, J. Joanou, N. Queruel, J.Pierquin & H. Perron

 

Le Revenu TV - «Servier pourrait licencier un produit de Geneuro»

Le PDG de la biotech franco-suisse a expliqué au Revenu TV pourquoi les résultats mitigés de son GNbAC1 dans une forme de sclérose en plaques n'empêchent pas forcément la poursuite de son développement clinique. Il est aussi revenu sur le parcours boursier de la société, très chahuté en 2017.

 

GeNeuro : information financière et point d'activité au 1er trimestre 2018

GeNeuro fait le point sur ses activités et annonce aujourd’hui sa situation de trésorerie et ses revenus du premier trimestre 2018.

GeNeuro annonce ses résultats annuels 2017 et fait le point sur ses développements

Genève, Suisse, le 3 avril 2018 – 18h00 CEST – GeNeuro (Euronext Paris : CH0308403085 – GNRO), société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies auto-immunes, dont la sclérose en plaques (SEP) et le diabète de type 1 (DT1), annonce aujourd’hui ses résultats annuels pour l’exercice clos au 31 décembre 2017 et fait le point sur ses développements.

GeNeuro et Servier annoncent des résultats positifs à 12 mois avec GNbAC1 sur la neuroprotection dans l’étude de Phase 2b CHANGE-MS dans la sclérose en plaques

Genève, Suisse, et Paris, France, le 26 mars 2018 – 07h30 CEST – GeNeuro (Euronext Paris : CH0308403085 – GNRO) et Servier annoncent aujourd’hui les résultats positifs à 12 mois dans l’étude de Phase 2b CHANGE-MS avec GNbAC1, une nouvelle approche thérapeutique prometteuse pour le traitement de la sclérose en plaques (SEP). Les données ont montré que l’administration de GNbAC1 avait un impact positif et cohérent sur des marqueurs clés de la neuroprotection liés à la progression de la maladie. C’est la première fois qu’un traitement qui cible une protéine issue d’un rétrovirus endogène humain démontre des effets thérapeutiques au cours d’une étude clinique.

GeNeuro : trésorerie et revenus au 31 décembre 2017

Genève, Suisse, le 12 février 2018 – 07h00 CET – GeNeuro (Euronext Paris : CH0308403085 – GNRO), société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurologiques et les maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP) ou le diabète de type 1 (DT1), annonce aujourd’hui sa situation de trésorerie et ses revenus au 31 décembre 2017.

GeNeuro reçoit de la FDA la désignation de médicament orphelin pour GNbAC1 dans la polyradiculonévrite inflammatoire démyélinisante chronique (PIDC)

Genève, Suisse, le 22 février 2018 – 18h30 CET – GeNeuro (Euronext Paris : CH0308403085 - GNRO), société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurologiques et auto-immunes, annonce aujourd’hui que GNbAC1 a reçu la désignation de médicament orphelin de la Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis pour le traitement de la polyradiculonévrite inflammatoire démyélinisante chronique (PIDC), une maladie auto-immune neurologique rare du système nerveux périphérique. Aux États-Unis, la prévalence de la PIDC est estimée à 9 cas pour 100 000 habitants. Le traitement actuel de long terme est souvent limité par des effets secondaires, et un tiers des patients est réfractaire aux traitements existants.

GeNeuro annonce le recrutement du dernier patient de son étude de Phase 2a avec GNbAC1 dans le diabète de type 1

Genève, Suisse, le 9 janvier 2018 – 18h00 CET – GeNeuro (Euronext Paris : CH0308403085 – GNRO), société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurologiques et les maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP) ou le diabète de type 1 (DT1), annonce, conformément au calendrier établi, le recrutement du dernier patient de son étude australienne de Phase 2a avec GNbAC1 dans le diabète de type 1. Au total 60 patients adultes ont été recrutés dans plus de 10 centres en Australie.


Résultats 1-9 sur 9